Votre recherche

Des missions d’intérêt général au service des territoires

  1. Accueil
  2.   - Engagements
  3.   - Des missions d’intérêt général au service des territoires

Le fleuve Rhône est un bien commun et une richesse à partager, préserver et valoriser au bénéfice de tous. CNR agit en collaboration étroite avec les acteurs territoriaux pour mettre en œuvre des aménagements stratégiques contribuant à la vitalité économique des territoires et au développement durable. CNR concrétise cette action dans le cadre de ses Missions d’Intérêt Général (MIG).

Des démarches originales planifiées sur 5 ans

Portées par la volonté de faire du Rhône un puissant moteur de développement économique, les Missions d’Intérêt Général (MIG) sont déployées dans le cadre de plans à 5 ans. CNR peut ainsi s’impliquer sur le long terme dans une vision commune d’aménagement de la Vallée du Rhône. Les MIG répondent à des besoins spécifiques en s’adaptant continuellement à la réalité du territoire, grâce à des échanges d’informations constructifs avec leurs partenaires (collectivités locales, associations, fédérations…). Cette philosophie permet à CNR de soutenir des projets portés par les territoires ou bien d’en réaliser d’autres qui répondent à leurs attentes dans de nombreux domaines.

Des Missions d’Intérêt Général ventilées en 5 volets

Lancées en 2004, les Missions d’Intérêt Général (MIG) de CNR comportent cinq volets :

Énergie et mobilité durable

Développement de la mobilité électrique et réalisation de petites centrales hydroélectriques dans la Vallée du Rhône.

Vidéo sur le corridor électrique de CNR

Ressource en eau et biodiversité

Préservation de la richesse écologique du fleuve, restauration du fonctionnement naturel des écosystèmes aquatiques (passes à poissons, réhabilitation de lônes et de marges alluviales…) et soutien à la recherche environnementale pour un meilleur partage des usages de l’eau.

Vidéo sur la passe à poissons de Sauveterre Vidéo sur la gestion pastorale Vidéo sur la réhabilitation des lônes Vidéo sur les projets environnementaux globaux

Transport fluvial

Affirmation de l’axe Rhône-Saône comme voie d’échange majeure entre le cœur de l’Europe et la Méditerranée : élaboration de documents stratégiques partenariaux, aménagement et développement du Port de Lyon et de des sites industriels et portuaires de la vallée avec  la construction d’infrastructures (installation d’un nouveau portique pour la manutention des conteneurs au Port de Lyon, réalisation d’un quai public au Port de Le Pouzin), contribution à  sécurité de la navigation, services aux navigants (réalisation d’un simulateur de navigation).

Vidéo sur le simulateur de navigation

Développement économique et touristique

Valorisation des atouts patrimoniaux et culturels des territoires, participation à des projets de territoire (ViaRhôna, tourisme industriel…). Réalisation d’appontements pour paquebots à passagers entre Lyon et la Méditerranée…

Vidéo sur la halte fluviale de Tarascon Vidéo sur le tourisme fluvial

Agriculture

Le quatrième plan de Missions d’intérêt général vise à renforcer l’engagement de CNR auprès de la profession agricole, en particulier pour l’accompagner dans son adaptation au changement climatique. En initiant des partenariats avec les acteurs du monde agricole, CNR mène des actions qui visent à promouvoir une agriculture à haute valeur économique et environnementale en vallée du Rhône.

Vidéo sur l’agriculture durable En savoir plus sur l’agriculture durable

Concerter les territoires et favoriser l’emploi local

Pour aménager la Vallée du Rhône, CNR n’agit jamais seule. C’est en étroite concertation avec l’ensemble des parties prenantes que sont élaborés les futurs aménagements. Collectivités locales, administrations, associations ou encore riverains, entreprises et agriculteurs sont régulièrement associés aux projets, notamment par la création de comités locaux.

Qui dit ancrage local dit aussi participation active à la vie économique de chaque territoire impliqué. Pour atteindre ses objectifs, CNR collabore avec plus de 5 000 entreprises, collectivités ou associations de la Vallée du Rhône. 15 000 emplois directs et indirects sont ainsi générés grâce aux actions mises en place par CNR. 85 % de ces emplois sont situés dans la Vallée du Rhône.

Faire du Rhône une source d’attractivité

CNR mène des actions pour favoriser l’appropriation du fleuve Rhône par les populations grâce à la pêche et aux activités de loisirs. Le but ? Faire prendre conscience aux habitants de la richesse et des avantages de l’eau mais aussi de sa fragilité pour les inciter à en prendre soin.

Côté pêche, la CNR restaure les milieux naturels, augmente les débits réservés dans les bras naturels du Rhône, assure la continuité piscicole en construisant des passes à poissons et noue des partenariats avec l’ensemble des fédérations de pêche de la vallée du Rhône.

Vidéos sur la pêche

Côte activités nautiques, CNR a construit de nombreuses bases de loisirs et ports de plaisance pour favoriser la pratique du canoë-kayak, de l’aviron ou même du rafting dans des rivières spécialement aménagées.

Vidéo sur la base nautique canoë-kayak de Yenne Vidéo sur la base nautique de Saint-Pierre-de-Boeuf

CNR participe à la valorisation du patrimoine rhodanien afin de faire du tourisme un levier économique fort au bénéfice des territoires (extension du musée Arles Antique pour accueillir le chaland gallo-romain, réhabilitation de la passerelle de Rochemaure, soutien à la ligue régionale de joutes, patrimoine vivant rhodanien…).

CNR a également accompagné et financé à hauteur de 20 % en moyenne la création de ViaRhôna, itinéraire cyclable le long du Rhône, véritable trait d’union entre les territoires puisqu’à terme, cette voie douce de 815 km reliera le lac Léman à la Méditerranée ! Un atout majeur pour le développement du tourisme.

Vidéo sur la ViaRhôna En savoir plus sur les MIG

Des MIG intégrées au plan Rhône

Les missions d’intérêt général (MIG) portées par CNR intègrent le plan Rhône. Né de la volonté de prévenir le risque inondation, le plan Rhône s’est progressivement élargi à d’autres enjeux du fleuve Rhône, sa vallée et ses habitants : aspects économiques et environnementaux notamment. CNR s’est donc naturellement engagée dans ce grand projet partagé aux côtés de l’État et de ses établissements publics, du Comité de Bassin Rhône-Méditerranée mais aussi des Conseils régionaux d’Occitanie, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne- Franche-Comté et EDF

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.