Votre recherche

CNR engagée dans des projets collaboratifs innovants

  1. Accueil
  2.   - Innovation
  3.   - CNR engagée dans des projets collaboratifs innovants

CNR noue de multiples partenariats de RID avec des industriels, des laboratoires de recherche, des universités, des écoles d’ingénieurs et des start-up innovantes. Cela lui permet d’être engagée dans des projets collaboratifs et innovants variés.

CNR, partenaire de l’INSA Lyon, de l’EM Lyon, du CEA…

CNR est engagée depuis 2018 dans un partenariat stratégique avec l’INSA Lyon sur le thème de la surveillance et de la conduite des ouvrages hydroélectriques. Signé pour 5 ans, ce partenariat prévoit notamment la conduite de deux thèses de recherche sur la fatigue, le vieillissement et le monitoring des ouvrages CNR.

CNR a également conclu un partenariat de trois ans avec l’EM Lyon sur le marketing vert et territorial afin de développer des offres innovantes de fourniture d’électricité verte et de services dans les zones industrielles et portuaires qu’elle gère le long du Rhône. Un partenariat stratégique a été signé avec le CEA sur 4 ans. Il permet de développer des projets innovants liés à la gestion de production d’électricité renouvelable et au pilotage des consommations ou des moyens de stockage ainsi que des projets de production solaire photovoltaïque sur les digues du Rhône.

Production d’hydrogène renouvelable par électrolyse de l’eau

CNR étudie un démonstrateur industriel de production d’hydrogène renouvelable par électrolyse de l’eau de plusieurs dizaines de MégaWatts de puissance. Cette usine sera alimentée en électricité renouvelable produite par l’usine hydroélectrique de Pierre-Bénite (Rhône). Projet de territoire, il viendra compléter un écosystème en cours de constitution.

L’hydrogène renouvelable produit servira notamment à :

  • Alimenter plusieurs stations de recharge pour véhicules électriques – hydrogène sur la métropole de Lyon,
  • Accompagner le développement de la capacité de distribution de la station multi-énergies vertes du Quai des Energies (Port de Lyon), afin de satisfaire la demande croissante de la mobilité terrestre et fluviale,
  • Fournir des industriels de la Vallée de la Chimie, en substitution de l’hydrogène gris obtenu à partir du gaz naturel.

Ses bénéfices ?

  • Amélioration de la qualité de l’air avec le développement de la mobilité électrique-hydrogène zéro émission
  • Verdissement des usages industriels de l’hydrogène
  • Stockage de l’électricité d’origine renouvelable sous forme de gaz (Power-to-Gas)

Le reste de la production d’hydrogène sera injecté dans le réseau de transport de gaz de GRT Gaz situé à proximité du site de production, pour y être stocké, mélangé au gaz naturel en vue de son utilisation future.

Vidéo sur l’hydrogène

Photovoltaïque linéaire : projet innovant en Isère

Le long du fleuve Rhône, CNR exploite un linéaire important de 400 km de digues. Une opportunité pour développer le « photovoltaïque grand linéaire », projet qui valorisera les territoires grâce aux énergies renouvelables. Projet lauréat de l’Appel d’offres Solaire Innovant de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), son innovation réside dans le fait d’utiliser du foncier déjà mobilisé pour un autre usage.

Un premier démonstrateur a été installé sur un tronçon de digue à Sablons (Isère), le long du canal d’amenée de l’aménagement CNR du Péage-de-Roussillon. Il va permettre d’étudier la faisabilité et la rentabilité de la technologie avant d’envisager un déploiement à plus grande échelle, sur des digues, routes, ou voies ferrées, sous forme de murs antibruit, ou de garde-corps.

L’agrivoltaïsme pour soutenir le monde agricole

Dans le cadre des innovations CNR, l’entreprise teste également l’agrivoltaïsme : il s’agit de projets pilotes de production d’électricité solaire destinés à apporter une valeur ajoutée au monde agricole. L’implantation de panneaux photovoltaïques sur des parcelles cultivées pourrait avoir plusieurs vertus dans le cadre du réchauffement climatique :

  • Limiter le stress hydrique des plantes et le recours à l’irrigation, grâce à l’ombrage procuré par les panneaux qui limite l’ensoleillement et la chaleur trop intenses,
  • Protéger une partie des récoltes en cas de grêle grâce aux filets tendus entre les supports des panneaux.

Un partenariat pour achat d’électricité en circuit court

CNR développe des parcs de production renouvelable à l’échelle des territoires, de manière partenariale. La réappropriation des questions énergétiques par les collectivités et les citoyens dans le cadre de la transition énergétique conduit à un accroissement de la demande en énergie renouvelable et de l’exigence de traçabilité qui l’accompagne.

L’électricité doit être d’origine renouvelable, locale et de provenance connue.

Pour répondre à cette demande, CNR s’est associée à Ilek, fournisseur d’énergie verte et locale. Ce partenariat permet aux consommateurs, tout particulièrement rhodaniens, d’acheter directement l’électricité produite par les centrales CNR de Bollène, Avignon et Beaucaire. Au terme d’une expérimentation d’un an, ils étaient plus de 10 000 à avoir choisi CNR comme producteur sur la plateforme d’Ilek. CNR pourrait développer l’offre avec Ilek à l’occasion de la mise en service de nouveaux parcs éoliens ou photovoltaïques, pour répondre localement à l’attente des territoires dans lesquels les parcs sont développés.

Vidéo sur le partenariat de CNR avec ilek

L’intelligence artificielle au service de la consommation d’énergie

La flexibilité des consommations d’énergie est l’une des innovations nécessaires à la transition énergétique. Aux côtés du stockage et du pilotage des moyens de production, elle est un maillon indispensable pour faciliter l’insertion des énergies intermittentes dans le système électrique. CNR, qui ne développe et ne gère que ce type d’énergies, l’a bien compris. En entrant au capital de BeeBryte, spécialiste de l’intelligence artificielle appliquée à la consommation d’énergie, et en lui apportant son expertise marché, CNR se tourne vers la gestion dynamique de la demande.

Son association avec la start-up lyonnaise permet de proposer en France une offre B to B inédite d’électricité 100 % verte et intelligente. Cette entrée au capital a été complétée de la signature d’un accord commercial sur 5 ans pour l’approvisionnement exclusif de Beebryte en électricité CNR.

Vent, soleil, eau : des sources d’énergies formidables… mais fortement intermittentes !

L’innovation de CNR au service de la gestion de l’intermittence est développée selon deux axes principaux : la prévision de l’intermittence, et la gestion intelligente des systèmes énergétiques intermittents.

En matière d’anticipation des variations de production, CNR développe des systèmes de prévision à court et très court terme. Le projet ImagiNE, mené en collaboration avec la start-up Tenevia,  vise par exemple à prévoir l’intermittence des parcs photovoltaïques à partir de l’observation du ciel en temps réel grâce à un système de caméra. Par l’analyse des séquences d’images enregistrées, le système identifie le déplacement des nuages afin de prévoir leur passage devant le soleil et l’impact sur la production d’énergie.

Ces prévisions ont pour but d’alimenter des systèmes intelligents de gestion de l’énergie, capables d’assurer la gestion conjointe de systèmes multi-énergies mêlant production renouvelable intermittente, production hydraulique modulable, moyens de stockage et contrôle de la demande. L’innovation de CNR, en lien avec divers instituts de recherche, porte ici notamment sur le développement de méthodes d’optimisation stochastique, permettant de prendre en compte l’incertitude des prévisions dans l’optimisation de la gestion multi-énergie.

Téléchargement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.